Le Somali

D´hier à aujourd´hui, l'histoire du Somali 

L’origine du Somali est un mystère. Est-il apparu de manière spontanée dans des portées d’Abyssins ou est-il issu d’une hybridation avec une autre race de chats à poil long ? Personne ne le sait. On sait, en revanche, que depuis fort longtemps de petits chats poilus et duveteux naissaient dans des portées d’Abyssins. Dans le meilleur des cas, ils étaient vite donnés avant que leur présence ne s’ébruite. Jusqu’en 1963, lorsque Mary Mailling, éleveuse d’Abyssins, introduisit subrepticement un petit « poil long » à l’exposition féline de Calgary. Le juge, loin de rejeter le chaton, tomba sous le charme et demanda à Mary de le lui confier. Au même moment, aux Etats-Unis, Evelyne Mague commençait elle aussi à sélectionner des « poil long ». La route fut longue vers l’acceptation, car les éleveurs s’obstinaient à nier la présence du poil long dans leurs lignées. Mais la variété fut tout de même reconnue par la Cat Fancier Association en 1978.

 

 

Son Look

Le Somali est un chat élégant, souple et agile qui peut paraître, du fait de sa fourrure, un peu plus lourd qu’il ne l’est en réalité. Sa tête est un triangle aux contours arrondis. Ses yeux en amande sont or, noisette ou verts. Ses oreilles, assez grandes, sont larges à la base, en forme de coupe et pointées vers l’avant. L’encolure est souple, arquée et bien attachée. Le corps, moyennement long, est musclé avec une cage thoracique légèrement arrondie. Les pattes sont proportionnellement minces par rapport au corps, bien musclées avec une ossature parfois plus forte que chez l’Abyssin. La queue assez longue est portée en panache. Mi-longue, la robe est fine, soyeuse et douce. Chez le lièvre et le sorrel -couleurs les plus courantes de la race-, la robe est particulièrement chaude et brillante. Aujourd’hui, la palette de couleurs s’est élargie mais le motif de la robe reste toujours le même. Tiquetée, elle a une qualité particulière qui réfléchit la lumière.

 

Sa compagnie

Comme l’Abyssin, le Somali à un caractère vif et enjoué, peut-être simplement un petit peu plus posé que celui de son cousin à poil court. Chose exceptionnelle, le standard le décrit comme un chat d’apparence royale, agile comme une panthère mais proche de l’être humain. Tout en lui est lumière surtout quand il croise le regard de son maître. Sa fourrure mi-longue exige peu d’entretien.

Source : http://www.loof.asso.fr

 

Voir le standard de la race
logo
Voir la fiche de race
(1610 Koctets)
fiche de race somali
Voir les statistiques de la race
graphique